Mes activités

Retour en images sur la pièce Claire Catherine et Défilé

Bonjour

Je suis L’impératrice Claire Heureuse, femme du père de la nation Dessalines. Je vais vous raconter mes derniers instants avec mon mari vu par l’écrivain et metteur en scène Eric Sauray.

ACTE 1

Défilé interprétée par Roseline DIEUDONNE , est au Pont Rouge et découvre le corps découpé de Dessalines elle est horrifié , dévastée ,puis en colère. Elle est dans sa monologue avec sa conscience ou la conscience du peuple, le coryphée interprété par Kerline Morisseau.

 

Elle repense aux horreurs faites à ses frères , ses enfants assassinés par Rochambeau. La cruauté de tuer un chef d’état.

Elle décide de rassembler les morceaux dispersés, malheureusement elle ne sait pas coudre elle a été chercher la plus grande couturière du pays, celle qui a cousu le drapeau haïtien, Catherine Flon.

ACTE 2

Catherine et Défilé retourne ensemble au Pont Rouge , à son Catherine Flon interprétée par Alvina Karamoko, qui découvre l’horreur de la scène , elle est dévastée de voir son homme ainsi , elle perd ses forces.

Elle joue son rôle de courturière et remembre le corps de Dessaline.

Toute deux pensent qu’il serait bon de le relever avec la force de l’amour que seule l’impératrice pouvait avoir, elles vont la chercher.

Acte 3 L’Impératrice , moi même , découvre ce corps rapiécé.

Non qu’en t’il fait à mon mari? mon empereur? Au héros de la Crête à Pierrot?Au héros de Vertière? Au plus grand stratège noir, au plus grand stratège haïtien dont l’armée à vaincu une armée de Napoléon?

Ces femmes ont commencé à me demander de relever Dessalines, mais quel histoire! Comment et pourquoi.C’était mon mari et ils l’ont découpé en morceau , lui qui a fait de sa vie un chef d’oeuvre au service de son pays. Je suis deuil et on me commande des actes de folies. Je n’ai plus de mari, mes enfants n’ont plus de père. Ce que Dessalines a bâti il l’a fait car j’étais à ses côtés , je l’ai encouragé, poussé, conseillé. J’hésitais à faire ce qu’elle me demande…

Et puis le général est arrivé , mon général, joué par Eric Sauray,responsable de ma sécurité. Je voyais en lui un cadeau du ciel dans la tempête, un réconfort, une protection, mon épaule sur laquelle je pourrais pleurer. J’en ai presque trahi Défilé et Catherine pour lui. Parfois les sentiments nous font faire de drôle de choses. Mais ce qu’il avait pour moi était semblable au poison , une lettre de Petion parlant de mon soi disant tyran de mari, il était ce qu’il était mais il était mon mari! Qu’ils reprenaient mes biens , mes propriétés, que je n »étais que Madame et non plus impératrice de ce pays. Et le pire, le pire d’oublier que j’ai été la femme de Dessalines.

Voilà je perdais tout, mon mari , mon général , mon peuple bien aimé… une colère m’envahit…

Pour qui pouvait il se prendre cet Alexandre Petion pour me dire toutes ces horreurs? Je compris mon devoir de relever mon mari mais fallait il encore que je regagne la confiance de Catherine et Défilé car j’avais trop hésité mais je devais leur faire comprendre que j’étais désormais décidé.

Car j’ai mes faiblesses et mes secrets et comme toute personne j’ai mon côté lumineux mais j’ai aussi mon côté sombre mais ce n’est pas pour autant que j’ai failli à mon devoir, j’ai toujours supporter les peines et les joies de mon mari. Mais je connais aussi la douleur de perdre des êtres chers avec cette révolution et ses luttes politiques. Mais je ne juge personne et je n’utilise jamais ma puissance irrésistible pour écraser les autres moi, jamais.

Mes sœurs auprès de moi je lui insuffle l’amour, que les hommes de ce pays semblent manquer. Il sera relever.

Ce que nous avons fait pour lui, Rassembler , Remembrer, Relever nous le ferons pour notre pays.

Il peut reposer en paix désormais!

Merci encore à toute l’équipe,Ketty Sauray (prologue et respoonsable communication), Roseline Dieudonné, Alvina Karamoko,Kerline Morisseau, Corentin , Serge Bouvier pour le décor . L’écrivain et metteur en scène Eric Sauray.

Credit photo: twelve photography by Yanis

Laisser un commentaire